Vous avez envie de faire quelques travaux d’aménagement ou de restauration dans votre maison ? Des fuites, des problèmes d’isolation ou encore un toit qui a besoin d’un coup de neuf vous pourrissent la vie mais vous n’avez pas le budget pour vous en occuper ? Pas de soucis ! Il est aujourd’hui possible aux propriétaires de rénover leurs maisons, ou effectuer quelques réparations, même s’ils n’ont pas de grosses économies à y investir. On vous explique dans cet article comment financer un projet de travaux

Les aides de l’état

Bien que la première idée qui puisse venir à l’esprit pour financer ses travaux serait d’aller s’endetter auprès des banques, la rédaction a la joie de vous annoncer qu’il existe des alternatives bien plus avantageuses qui vont vous permettre de financer un projet de travaux grâce à des prêts d’état à taux imbattable : le taux 0%. Oui, vous avez bien lu. Le taux 0%.

Les solutions proposées par l’état sont :

  • Un crédit d’impôts : ce crédit vous permet de déduire une belle partie des dépenses reliées à vos travaux directement du montant de vos impôts à la seule condition que ce soit des travaux de rénovation énergétique (isolation, installation d’un chauffage, etc…). Le plafond de ce prêt est de 8000 euros par personne.
  • Subvention ANAH : l’ANAH (Agence Nationale d’habitation) propose pour les foyers aux budgets les plus serrés des subventions qui peuvent monter jusqu’à 25 000 euros dans le cas de la rénovation d’une habitation vieille de plus de 15 ans !
  • L’éco-prêt : si vos travaux incluent de refaire l’isolation de votre toit, d’au moins la moitié de vos fenêtres ou d’installer un nouveau chauffage éco-responsable, vous serez éligible pour un prêt éco responsable qui a un taux de 0% pour le remboursement qui s’effectuera sur 3 à 10 ans.

Les crédits des banques

Si vous n’êtes éligible pour aucune des solutions citées ci-dessus, il est toujours possible de se rabattre sur les banques pour financer votre projet de travaux. Au même titre que pour une acquisition immobilière, il existe des crédits pour les travaux. Leur obtention se fait sur l’étude de votre dossier (capacité à vous endetter, capacité à rembourser le prêt, passif…), mais leur taux est plus élevé que celui des crédits immobiliers c’est pour cette raison qu’il est conseillé d’intégrer les travaux d’aménagement directement dans le prêt immobilier dans le cas d’une récente acquisition.

Laisser un commentaire