amenager maison personne agée

Le vieillissement est accompagné d’une perte de mobilité et de risques d’accidents domestiques accrus, c’est pourquoi il est très important d’aménager sa maison quand on prend de l’âge pour minimiser les risques et augmenter le confort. Voici tout ce que vous devez savoir pour bien aménager une maison pour les personnes âgées.

Aménager une maison pour les personnes âgées, pièce par pièce

Il est très important d’aménager les maisons des seniors au moins pour prévenir les chutes : en effet, la cause de mortalité accidentelle la plus répandue chez les seniors est la chute à domicile. En plus de cela, il faut aussi repenser la maison de sorte à réduire les déplacements au maximum. Voici les aménagements que vous devriez effectuer, pièce par pièce :

Salle de bain

C’est la pièce qui comporte le plus de risques : 46% des chutes arrivent dans la salle de bain. La baignoire est particulièrement dangereuse pour une personne âgée. Il est primordial de la remplacer par une baignoire à porte ou par une douche italienne, bien moins problématiques. Un siège de douche sera aussi très utile pour plus de confort. Pensez aussi à couvrir le sol à l’aide de revêtements antidérapants pour éviter les glissades.

Cuisine

La cuisine est, elle aussi, une pièce à risques, dans laquelle beaucoup d’aménagements sont à effectuer. Outre une surface antidérapante et une main courante au niveau du plan de travail pour éviter les chutes, il y a d’autres considérations à prendre : plaques de cuisson vitrocéramiques ou plaques à induction et robinets à mitigeur thermostatique pour prévenir les risques de brûlure et de fuite de gaz, et des prises électriques, de l’électroménager et des rangements à portée de bras, accessibles sans efforts pour plus de confort.

Escaliers

Là aussi, les risques de chutes sont élevés, et elles peuvent facilement causer des fractures. Pour prévenir cela, il faut un bon éclairage, des marches d’une profondeur entre 24 et 32cm et d’une largeur d’au moins 80cm avec des bandes antidérapantes, et une rampe à 1m de hauteur. Pour une sécurité et un confort maximaux, installez un ascenseur personnel ou un monte-escalier.

Chambre

Là encore, certains aménagements sont à effectuer. Vos priorités sont la prévention des chutes, le confort et l’éclairage. Pour tout cela, installez un interrupteur près du lit pour ne pas se lever au milieu de la nuit dans l’obscurité, une table basse à côté du lit, des meubles qui ne gênent pas la circulation, et réajustez la hauteur du lit de sorte à pouvoir s’y glisser sans avoir à se pencher. Il existe pour cela des réhausseurs de meubles entre 20 et 60 euros.

Autres conseils d’aménagement

Il y a d’autres aménagements plus généraux à réaliser pour rendre une maison idéale pour une personne âgée. En voici les plus importants :

  • Repeindre les murs des pièces avec des couleurs différentes.
  • Désencombrer les zones de circulation pour éviter les chutes.
  • Installer un détecteur de fumée pour détecter les incendies dès qu’ils se déclarent.
  • Positionner des points d’appui un peu partout pour les personnes à mobilité réduite.
  • Installer des systèmes pour automatiser des opérations comme l’ouverture/fermeture des volets et les réglages du chauffage.
  • Penser à changer la disposition des pièces, notamment en rapprochant la chambre des sanitaires pour réduire les déplacements.

Les personnes âgées bénéficient-elles d’aides pour aménager leurs maisons ?

Vous vous en doutez, tous ces travaux ont un coût qui peut paraître dissuasif. En effet, sur un logement de 75m², le coût de tous ces aménagements peut facilement atteindre les 10.000€;. Cependant, sachez qu’il existe de nombreuses aides financières et techniques pour les personnes âgées désireuses de réaménager leurs logements. Parmi les aides financières, il y a l’Aide à L’amélioration de l’Habitat dispensée aux personnes à mobilité réduite par les Caisses d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie à domicile dispensée par le Conseil départemental pour les personnes qui sont dépendantes, ainsi que les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat et des institutions de retraite complémentaire.

Pour avoir tous les détails concernant les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah), le mieux est de consulter le Portail national d’informations pour l’autonomie des personnes âgées et l’accompagnement de leurs proches, où vous aurez tous les détails concernant le dossier à fournir et le montant de l’aide dont vous pouvez bénéficier

L’aide technique et le remboursement des équipements est pris en charge par votre assurance maladie s’ils sont sur la Liste des Produits et Prestations remboursables. Sinon, vous pouvez aussi contacter le Conseil départemental pour cela. Ajoutez à cela d’autres aides venant de la CNAV et de la Carsat, dont notamment le kit prévention qui permet de financer les aménagements relativement simples, avec aussi des aides techniques, et l’aide à l’habitat qui consistent à faire encadrer l’opération d’aménagement par un professionnel de l’habitat en plus du soutien financier.

Laisser un commentaire